lunes, 7 de octubre de 2013

Malbrough s'en va-t-en guerre

Votre professeur d'histoire m'a demandé de vous faire écouter cette chanson. La voilà. Écoutez et faites les exercices. Ouvrez le dictionnaire (allez dans la colonne Ayuda para la asignatura) sur une autre fenêtre et changez le sens du dictionnaire pour vous en servir pour faire la traduction.

Malborough est le nom d'un général anglais qui a combattu contre les Fançais à la bataille de Malpaquet en 1709, sous le règne de Louis XIV. Mais contrairement à ce que laisse croire la chanson, Jean Churchill, duc de Malborough est mort chez lui en 1722 d'une attaque d'apoplexie. Cependant, cette bataille où commandait Malbrough, avait été rude, et la victoire française très indécise, les soldats ont fait les paroles de cette chanson probablement le soir de la bataille, pour se moquer du général ennemi qu'ils croyaient mort.

La chanson a été ensuite oubliée, survivant seulement dans quelques coins de campagne. "Malbrough s'en va-t-en guerre" a été mise à la mode en 1781 à la cour de Louis XVI par la nourrice du dauphin. Cette brave femme, Mme Poitrine (!) berçait le royal enfant au son de cette chanson, et bien vite, tout Versailles a appris le refrain de cette complainte guerrière si entraînante. 

Enfin, il paraît que Napoléon lui même l'entonnait à chaque fois qu'il montait à cheval pour partir en campagne! L'air de la chanson est probablement très ancien. 



Paroles
Malbrough s'en va t'en guerre, Mironton, mironton, mirontaine, 
Malbrough s'en va t'en guerre, Ne sait qu'en reviendra.
Ne sait qu'en reviendra, Ne sait qu'en reviendra 

Il reviendra à Pâques, 
Ou à la trinité 

La trinité se passe, 
Malbrough ne revient pas.  

Madame à sa tour monte, 
Si haut qu'elle peut monter 

Elle voit venir son page. 
Tout de noir habillé. 

Beau page, ah! Mon beau page, 
Quelle nouvelle apportez.

Aux nouvelles que j'apporte, 
Vos beaux yeux vont pleurer.

Quittez vos habits roses, 
Et vos satins brochés.

Monsieur Malbrough est mort, 
Est mort et enterré.

J'lai vu porter en terre, 
Par quatre officiers.

L'un portait sa cuirasse, 
L'autre son bouclier.

Exercices:

Traduisez les paroles

Répondez aux questions:
  1. Qui était Malbrough?
  2. À quelle époque a-t-il vécu?
  3. Est-ce que Malbrough est mort dans le champ de bataille?
  4. Qui a composé la chanson?
  5. Qui l'a mise à la mode?
  6. Quand Napoléon chantait-il cette chanson?


L'un portait son grand sabre, 
L'autre ne portait rien.

A l'entour de sa tombe, 
Romarins l'on planta.
Sur la plus haute branche 
Un rossignol chanta 

On vit voler son âme, 
Au travers des lauriers.

Chacun mit ventre à terre, 
Et puis se releva.

Pour chanter les victoires, 
Que Malbrough remporta.

La cérémonie faite, 
Chacun s'en fut coucher.
Les uns avec leurs femmes, 
Et les autres tout seuls.

Ce n'est pas qu'il en manque, 
Car j'en connais beaucoup. 

Des blondes et des brunes, 
Et des châtaignes aussi.

Je n'en dit pas d'avantage, 
Car en voilà assez.











No hay comentarios: